78 – Le Garde-Manger

Le-Garde-Manger-Maniakescape-Escape-Game

Intrigue :

Madame Hermann vous a recruté en tant qu’extra pour régaler ses convives. Vous devrez être à la hauteur des exigences de la famille, la bienséance et les bonnes manières seront de rigueur. Révisez les convenances et préparez-vous à intégrer l’endroit où mijotent les plats les plus savoureux de la région.

LE(S) PLUS :

  • L’immersion complètement dingue!
  • Les décors.
  • L’actrice et son jeu.
  • Les énigmes.

LE(S) MOINS :

  • Rien.

Notre Avis :

L’Accueil :

Nous revenons pour cet escape game plus si éphémère que ça. En effet, la durée d’exploitation des lieux ayant été allongée, c’est pour nous l’assurance d’y vivre encore des moments délurés et surtout effrayants.

Les lieux sont toujours dès le portail, un peu angoissants et encore d’avantage sans aucun doute si vous venez y jouer la nuit, ce qui une nouvelle fois, n’a pas encore été le cas pour nous. Vous pénétrez dans ce jardin que nous retrouvons de mieux en mieux aménagé. Au fur et à mesure, les concepteurs peaufinent encore un peu plus les décors et les éléments dans le jardin. Ce dernier, nous fait toujours penser à celui qui vous rappelle la maison abandonnée que certains avaient visité, mais que vous n’osiez croire, tant la peur vous dominait…

Nous étions une nouvelle fois accompagnés de nos partenaires de jeu Sorties à Nantes. C’est donc à 6, que nous avons eu le plaisir d’effectuer ce scénario, avec tous des degrés d’expériences de l’escape game différents les uns des autres.
Nous avons été accueillis par notre game master du jour, qui nous a fait un brief plutôt très complet sur les recommandations d’usages et surtout les choses à ne pas faire et celles à bien respecter. Le roleplay a quelque peu évolué avec l’arrivée de ce nouveau scénario. En effet, vous serez déjà au coeur de l’énigme et de son intrigue une fois les quelques consignes données. Nous ne vous en dirons pas plus, mais les différentes évolutions apportées à cet aspect là, donnent encore plus de crédit à l’ensemble. Sachez également que le côté théâtral de l’accueil et de l’entrée au sein de la maison, sera encore augmenté d’ici quelques mois, nous adorons déjà l’idée
.

La Salle :

L’entrée dans la salle pose d’emblée les bases du scénario. Vous y êtes et vous devez obéir sans broncher à cette charmante (ou pas) Madame Hermann. Les lieux sont habilement décorés, pas bling bling, juste parfaits et surtout l’ensemble est d’une cohérence folle. L’ambiance de Terreur Au Bignon a été une nouvelle fois géniale mais rassurez-vous, ce scénario ne fait pas peur, il peut être angoissant, surtout embarrassant, mais terriblement délicieux. Vous aurez le plaisir de parcourir une salle glauque au possible, et au fur et à mesure de votre progression, cette sensation augmentera jusqu’à l’apothéose d’une virée morbide avec votre maitresse de maison. Les nouveaux effets ajoutés à ce scénario sont saisissants et pour nous, relèvent d’une première fois. Une première réussie et qui nous a véritablement subjuguée, tant la surprise a été totale et réussie. Bravo pour les efforts et la créativité pour toujours apporter du plus aux créations. C’est le cas encore une fois dans cette salle avec des effets toujours plus originaux et surtout surprenants.

Nous avons adoré l’échange avec notre actrice/game master. Elle jouait parfaitement son rôle et nous a entrainé avec elle dans son jeu et sincèrement, c’était vraiment super plaisant. D’autant qu’elle ne nous a distillé que des indices subtiles et bien amenés. Nous avons parfaitement compris ses allusions, sans jamais avoir l’impression de patauger et surtout sans avoir l’impression que les indices étaient donnés à la volée. Justesse dans le jeu et dans l’interprétation de son personnage, juste saisissant de réalisme et de plaisir. Si vous vous laissez séduire par l’idée d’y faire un tour, surtout n’hésitez pas à vous laisser aller et entrez vous aussi dans le rôle en jouant avec votre game master. Vous profiterez ainsi d’une expérience optimale.

Les Énigmes :

Elles ne sont clairement pas compliquées et dans l’ensemble peu nombreuses. Seulement, les choses à faire prennent du temps, alors ne gambergez pas et foncez toujours pour avancer. Le tout sans oublier que cette douce Madame Hermann, sera là pour vous distraire et/ou vous perturber, donc allez-y et osez surtout!

Les énigmes étaient toutes très bien pensées et subtilement intégrées au scénario. Elles s’enchainent de façon logique et nous avons apprécié les résoudre ensemble, avec notre nouvelle équipe. Là aussi l’ensemble fait preuve d’une cohérence remarquable et très appréciable.

L’Expérience Globale :

Pour cette quatrième salle, l’expérience proposée est une nouvelle fois à la hauteur de nos espérances pour ce genre d’escape game très particulier. L’enseigne a réussi à garder le meilleur de ces 3 scénarios précédents, en y ajoutant habilement quelques ingrédients savoureux, qui augmentent encore d’avantage le plaisir ressenti dans la salle. Il ne s’agit pas d’une salle effrayante, comme peut l’être L’Orphelinat par exemple, elle sera donc accessible a un public sans aucun doute plus large. Saluons une nouvelle fois le travail d’acteur et le jeu de notre comédienne, qui était dans son rôle et qui amène une plus value non négligeable. Bravo à elle, car elle a réussi à jouer avec nous et nous embarquer avec elle dans la folie de ce scénario juste parfait! Elle nous a permis de profiter d’un moment exquis que nous n’oublierons pas. Nous avons hâte de revenir y vivre d’autres scénarios toujours aussi poussés dans l’immersion proposée aux joueurs. En tout cas, cette salle est indéniablement notre coup de coeur de Terreur au Bignon.

Notre chrono : 59:30 

Nos impressions :

Fouille : ⚫⚫⚫⚫⚪

Immersion : ⚫⚫⚫⚫⚫⚫

Réflexion : ⚫⚫⚫⚪⚪ 

Manipulation : ⚫⚫⚫⚪⚪

Difficulté : ⚫⚫⚫⚫⚪

PLUS D’INFOS :

Lien : https://www.nantescape.com

Localisation : 6 rue des Aires, 44140 LE BIGNON.

TARIFS ADULTES :

● Équipe de 3 à 8 joueurs : 25 €/joueur soit de 75 € à 200 €.

TARIFS ÉTUDIANTS :

● Équipe de 3 à 8 joueurs : 20 €/joueur soit de 60 € à 160 €.

1 commentaire sur “78 – Le Garde-Manger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *