199 – Da Vinci Code

Illuminati-Game-Over-Nantes-Escape-Game-Maniakescape

Intrigue :

Vous avez l’occasion de révéler les plus grands secrets du complot Illuminati et de trouver le légendaire Saint Graal. Une histoire incroyable et des mécanismes complexes, combinés à des jeux à la pointe de la technologie, rendent cette pièce très populaire.

LE(S) PLUS :

  • L’immersion.
  • Les manipulations.
  • Le rythme de la salle.

LE(S) MOINS :

  • Les stickers en trop grand nombre.

Notre Avis :

L’Accueil :

Nous découvrons Game Over Nantes qui fait parti d’un réseau de franchisés de la société Grecque Game Over qui dispose d’un catalogue de pas moins de 35 scénarios. Ici, à Saint Herblain (Nantes), vous en retrouverez 4. Ils passeront tous entre nos mains dans la même journée. Ces scénarios ont la particularité de se trouver très ancrés dans la culture populaire. Ici c’est donc un univers autour du Da Vinci Code, mais vous retrouverez également La Casa de Papel, la Cité de l’Atlantide et l’univers lugubre de Walking Dead. Inspirés largement de séries, de films ou de la littérature, ces références ne sont pas pour nous déplaire.
L’équipe du jour est composée de Karine, Maud et de Laurent, tous 3 issus de l’univers de l’escape game. Fans et surtout très joueurs, ils m’accompagnent dans de nombreux déplacements.

Les échos sur l’enseigne étaient partagés, parfois mitigés, parfois très tranchés, mais les derniers nous avaient laissé entrevoir quelque chose de sympathique. Résultat ? Déjà un très bon accueil de la part du gérant, même si, il nous faut toutefois nuancer, puisque nous étions la seule équipe présente ce jour, un lundi en après-midi. Nous n’avons croisé personne, que ce soit au pôle de laser game, présent lui aussi dans l’enceinte de l’établissement, ou à l’escape game.
En tout cas les lieux sont grands, très grands et sont joliment décorés ! En tout cas ça donne très envie d’y passer un moment.

Ici, vous allez retrouver un mode de fonctionnement qui diffère largement de ce que vous avez l’habitude de rencontrer et c’est un véritable parti pris. Le briefing est sommaire, avec les quelques recommandations d’usage, puis ensuite vous serez directement envoyés dans la salle, devant un écran, qui outre le fait de servir pour le briefing et l’introduction, vous servira également de gestion d’aides et des indices, au cœur de votre mission. La « part belle est faite à l’immersion des joueurs dans la salle », c’est en tout cas, ce que nous ont dit les gérants. Finalement cet aspect contraste avec la demande des indices vocaux, puisqu’il s’agit d’un simple micro. Clairement, pour l’immersion à 100%, il y a mieux. Un game master, bien intégré à l’histoire et au scénario ne perturbe absolument pas le déroulé et l’immersion des équipes.
C’est en tout cas un aspect qui pour une équipe d’habitués n’est pas spécialement dérangeant, puisqu’ils n’auront besoin que de peu d’indices, mais qui s’avère tout de même perturbant, vous le verrez par la suite. En tout cas, si vous aimez être choyés, avec du temps d’échanges avec le game master, ce n’est peut-être pas le mode qui vous conviendra le mieux. La comparaison vous semblera un peu grossière, mais ça ressemble à l’arrivée des caisses automatiques en supermarché, cette franchise, ressemble à un escape game en libre service, les joueurs viennent simplement jouer, sans rechercher davantage.
Autre spécificité donc, vous n’aurez pas d’indice si vous butez. Ici, se sera à vous de demander de l’aide et les indices via l’écran.

La Salle :

Nous pénétrons dans un bureau, qui s’avère être sommaire, mais plutôt crédible. L’essentiel est là, présent, sans en faire des tonnes, mais plongeant les joueurs dans une immersion tout à fait correcte.
En revanche, ici, ce qui frappe d’entrée, c’est le nombre important de stickers à la main barrée, les fameux ! Un grand classique, mais nous avons rapidement compris, après des échanges avec le gérant, que le game master ne suivant pas forcément l’intégralité de la session, il était important pour l’enseigne d’éviter la casse par l’ajout de ces stickers. Pas forcément l’idéal pour une immersion réussie, surtout que les objets sont pour la plupart fixés. En tout cas, passé le démarrage, l’immersion grimpera clairement à mesure que le scénario avancera, pour offrir une vraie bonne surprise, le tout pour un final vraiment haletant et réussi. C’est d’ailleurs un des aspects positifs de ce scénario, le rythme soutenu des énigmes, des manipulations et de la salle en général.

La bande son et les effets visuels, sont réussis et offrent aux équipes, une vraie immersion dans l’univers. C’est réussi et ça fonctionne surtout très bien.

Les manipulations sont assez nombreuses dans ce scénario et là aussi, à mesure que la salle avancera dans le temps. Elles sont bien intégrées à l’histoire, même si, une seule contrastera, avec pour l’équipe une interrogation sur la manière de la réaliser.
Finalement, le seul vrai bémol, si s’en est un, c’est qu’elles s’enchainent tellement rapidement, que parfois il est difficile de profiter de leur qualité.
Gros plus également, et c’est d’ailleurs ce qui va contraster tout au long de la journée, cette faculté à dissimuler parfaitement les câbles, les mécanismes, alors qu’à l’inverse, la salle est truffée de stickers. 

Les Énigmes :

Les énigmes sont assez nombreuses pour permettre à toutes les équipes de passer du bon temps. Que vous soyez novice ou expérimentés, comme notre équipe, vous y trouverez votre compte. Le plus difficile finalement, ce ne sont pas les énigmes, mais c’est d’appréhender le mode de fonctionnement de la salle, du game mastering et donc de la gestion des indices éventuels. Clairement, le temps d’apprivoiser la salle et le gameplay, il nous a bien fallu 5 à 10 minutes dans cette première salle, pour être véritablement lancés.

Forcément, ici, si vous peinez, vous devrez solliciter l’aide de votre game master virtuel, avant de solliciter définitivement le game master réel. En gros, vous avez 2 indices, puis l’aide finalement avec cette interaction avec votre GM. Dans ce scénario, nous n’avons pas eu besoin d’aide, nous avons bien sollicité un indice, mais nous avions trouvé en même temps, donc finalement il ne nous a servi à rien. Vous le verrez, surtout dans Walking Death, les indices sont parfois trop généralistes et/ou ne représentant que peu d’intérêt.
Si vous êtes comme nous, une équipe d’habitués, ce mode de fonctionnement ne devrait pas vous perturber, mais si vous débutez ou si vous avez peu de salles à votre actif, vous pourriez être décontenancés par ce système. N’hésitez donc pas à solliciter l’aide de votre game master. 

L’Expérience Globale :

Première expérience réussie dans cette nouvelle enseigne. Une démarrage durant lequel il a fallu s’habituer au mode de fonctionnement de « scénario en libre service », mais qui une fois trouvé, marche bien. L’immersion est tout a fait correcte et propose même une vraie montée en gamme au fur et à mesure que le scénario avance. Gros points positifs pour les manipulations qui sont légion et qui surtout fonctionnent très bien. Nous avons passé un très bon moment dans ce scénario riche et intense.

Notre chrono : 49:32 

Nos impressions :

Fouille : ⚫⚫⚪⚪⚪

Immersion : ⚫⚫⚫⚫⚪

Réflexion : ⚫⚫⚫⚪⚪ 

Manipulation : ⚫⚫⚫⚫⚪

Difficulté : ⚫⚫⚫⚪⚪

PLUS D’INFOS :

Lien : https://nantes.escapegameover.fr/#slide

Localisation : 3 rue des Piliers de la Chauvinière, 44800 SAINT HERBLAIN.

TARIFS :

● Équipe de 3 joueurs : 30 €/joueur soit 90 €.
● Équipe de 4 joueurs : 25 €/joueur soit 100 €.
● Équipe de 5 joueurs : 22 €/joueur soit 110 €.
● Équipe de 6 joueurs : 20 €/joueur soit 120 €.

3 commentaires sur “199 – Da Vinci Code

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.