Secteur 6 – La Traque

La-Traque-Sanatorium-Hermann-Terreur-Au-Bignon-Nantes-Maniakescape-Escape-Game

« Ce scénario est très différent d’un Escape Game. Il s’agit ici d’un « jeu » de cache cache d’horreur où votre seul but sera de rester en vie le plus longtemps possible et de trouver la sortie. Il vous faudra oublier vos automatismes d’escape game pour vous focaliser sur le seul but vous échapper. »

Intrigue :

Votre but ? Rester en vie le plus longtemps possible et trouver la sortie ! Fuyez… Si vous le voyez c’est déjà trop tard… Une chose est sûre, le silence sera votre meilleur allié… QUE LA TRAQUE COMMENCE…

LE(S) PLUS :

  • L’immersion !
  • Les lieux et la grandeur de l’espace de jeu.
  • Le jeu d’acteur, toujours parfait !
  • Le game play !

LE(S) MOINS :

  • Scénario plus survie angoissante qu’horreur.

Notre Avis :

L’Accueil :

Nous voici donc lancés à la découverte du Sanatorium Hermann, un ancien hôpital psychiatrique situé sur la commune de Montbert en Loire Atlantique. Il va être transformé en espace de jeu avec au départ 3 scénarios d’escape game, le tout dans un bâtiment de 2400m2, rien que ça. Nous avons eu le plaisir de visiter un petit peu l’endroit après notre partie… Les lieux se suffisent à eux-mêmes, pas besoin de beaucoup de décoration pour vous faire frissonner ou ne pas vous sentir à l’aise.
Petite précision également, si vous ne le savez pas, le Manoir Hermann, tel que vous le connaissez actuellement, fermera ses portes à l’été 2022. Si vous n’avez pas joué les scénarios, nous vous les conseillons vivement. Frissons, horreur et glauque garantis. 

Revenons à nos moutons et à notre  » Traque ». Des coordonnées GPS données par l’une de nos coéquipière pour seules informations, une attente à proximité d’un lieu (presque) désert. Voilà déjà matière à faire frémir et surtout donner une idée du nouveau lieu de la famille Hermann. Une personne nous a accueilli et nous avons pris la direction du local. Dès le démarrage, le ton est donné, avec de l’immersion d’entrée. Bravo pour l’idée, qui d’après l’équipe, sera peaufinée encore dans les prochaines semaines avec l’ajout de quelques éléments supplémentaires. De quoi en tout cas, ravir les afficionados d’une immersion réussie et des entrées en matière rocambolesques. Pour nous rien, à redire, c’était parfait.  

Petite parenthèse sur notre équipe du jour. Karine, Maud, Laurent, mes fidèles comparses de virées étaient de la partie. Se sont greffés également des amis de Maud, Lucie et Tristan, puis Aurélien, le gérant d’Illusion VR à la Roche sur Yon en Vendée. D’ailleurs, petite parenthèse, certains des équipiers découvraient l’enseigne. Une chose est certaine, nous avions tous hâte de découvrir cette nouvelle expérience proposée par les équipes de la famille Hermann. Mélange entre curiosité, angoisse, crainte et inconnue… 

Le roleplay est toujours aussi omniprésent chez eux et vous impliquera forcément dans l’aventure. A vous d’y entrer, sans quoi vous ne vivrez pas votre scénario de la meilleure manière qui soit et surtout, si vous souhaitez en réchapper, communiquez et « jouez » avec votre game master. 

La Salle / L’Immersion :

Je l’évoquais en préambule, les lieux se suffisent vraiment à eux même. Dès l’entrée vous avez compris que tout va être hostile dans cette aventure. Qu’il s’agisse du traqueur ou des locaux, rien ne vous invitent vraiment à rester ici. En tout cas, entrée au matière là aussi parfaite, excellente et hyper réussie. Nous avons été de suite embarqué dans l’aventure et l’idée de s’échapper n’a pas été longue à germer dans notre esprit. Nous sommes passés de joueurs d’aventures immersives, à traqués en une fraction de seconde. C’est bien fait, ça fonctionne et l’effet est immédiat !

Les lieux sont immenses, mal éclairés, voire pas du tout, et c’est ce qui rajoute du plaisir au plaisir, de l’angoisse à l’angoisse et donc de l’adrénaline. Quel plaisir de retrouver ces sensations de cache-cache, comme lorsque nous étions petits. Certains disaient même, revivre des souvenirs d’adolescence entre potes et certaines soirées glauques. Sauf que là, l’enjeu est tout autre, il faut sauver sa peau et avec elle, si possible, celle de ses camarades.
L’idée de se cacher le mieux possible est un vrai défi, car il vous faut trouver rapidement quelque chose qui suffise à ne pas vous exposer. Certaines cachettes sont rocambolesques, voire drôles, ou carrément dérangeantes pour certaines, mais chut on ne vous en dit pas plus, à vous de les découvrir… 

Nous avons déambulé dans des décors glauques et dans leurs jus. Chambres, vestibules, couloirs, salles d’examens, bref, tout un tas de pièces avec parfois peu d’éléments, mais qui avec le fait d’être dans le noir et l’absence de bruit, en font quelque chose de très angoissant. Le scénario ne fait pas forcément peur en tant que tel, même si je pense que la peur reste quelque chose de très personnelle. Pour moi je dirais une nouvelle fois que ce scénario est anxiogène plus que terrifiant. C’est ici, à mon sens, plus une traque en mode survie angoissante, qu’une traque d’horreur.

Que dire des intervenants ? Magistrales, comme d’habitude. Comédiens, c’est un métier et ils nous le prouvent une nouvelle fois ici. Rien à redire, justesse dans le jeu, sans en faire trop, ni trop peu. C’était sincèrement parfait. Bravo car c’est surtout ce qui fait le « charme » des scénarios Hermann, ce sont ces comédiens très bons dans leurs rôles, avec tous quelque chose de différent. Un sans faute pour nous, tant il a été plaisant de se faire « accompagner » durant toute la session. Des premiers pas dans le scénario, jusqu’à la sortie, tout s’est imbriqué de manière fluide, logique et plaisante. Les comédiens ont été dans le vrai, sans être dans une forme de caricature glauque. Finalement, c’est ce qui a rajouté de la crédibilité à l’ensemble car parfois, il est facile d’oublier que nous sommes dans un jeu.

Les Énigmes :

Les énigmes, il y en a pas, ou presque. Elles sont en nombre restreint puisque pour rappel, il ne s’agit absolument pas d’un escape game. Il faut plutôt bien analyser les lieux pour trouver et savoir où se cacher. L’idée maître également, c’est de ne surtout pas faire de bruit pour ne pas attirer le traqueur, sinon la sentence est brève et rapide… Vous serez prévenus !

Finalement, le faible nombre d’énigmes ne m’a pas du tout dérangé. En revanche, celles ajoutées par petites touches étaient pour moi importantes pour ne pas faire de ce scénario quelque chose de trop redondant. En effet, le vilain traqueur a pour habitude, dès lors qu’il entend du bruit, de venir voir ce qu’il se passe. Une fois, deux fois, trois fois, etc etc… 1 heure 30 de cache-cache pur et simple, aurait été pour moi trop long, déjà que sur la fin, nous avons pu constater quelques effets de longueur ou d’accoutumance plutôt, qui ont fait légèrement redescendre l’adrénaline et la tension. Rien de bien méchant rassurez vous. 

L’Expérience Globale :

Une nouvelle fois la famille Hermann nous propose quelque chose de vraiment différent pour insuffler un vent de fraicheur dans le monde de l’horreur. Une parenthèse dans leurs scénarios d’escape game qui mérite largement d’être jouée pour l’expérience que la Traque nous propose. Nous avons adoré nous cacher comme à l’époque lorsque nous étions enfants, avec cette grosse dose de stress, voire malsain en plus. Les décors sont eux, gigantesques, parfaits et ultraaaaaa crédibles. Un immense merci aux comédiens pour cette session parfaite et pour l’accueil, c’était génial !

Notre chrono : 01:20:00 environ

Nos impressions :

Fouille : ⚪⚪⚪⚪⚪

Immersion : ⚫⚫⚫⚫⚫⚫⚫⚫

Réflexion : ⚫⚪⚪⚪⚪ 

Manipulation : ⚫⚪⚪⚪⚪

Difficulté : ⚫⚫⚫⚫⚫⚫⚫⚫ (vous allez lutter pour votre survie)

PLUS D’INFOS :

Lien : https://lemanoirhermann.com

Localisation : 44140 MONTBERT.

TARIFS ADULTES :

● Équipe de 3 à 10 joueurs : 39,50 €/joueur soit de 118,50 € à 395 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.